En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Collège au cinéma

Joue-la comme Beckham (Bend It Like Beckham) 1h 52

Par CEDRIC CHERY, publié le mardi 1 juillet 2014 21:27 - Mis à jour le vendredi 22 décembre 2017 16:53

Classes

jours et horaires

Accompagnateurs

4e V

3e B

3e J

Mercredi 15 novembre

de 9h 25 à 12h

Mme Larroque (A/R)

Mme Dinault (A/R)

Mme Lacoste (A/R)

4eB

4e J

3e V

Lundi 20 novembre

de 13h 30 à 16h 10

M Goulme (A/R)

M Chéry (A/R)

M Gueffier (A/R)

 

Pas d'interventions pour ce film.

 

Résumé

Dans une banlieue de Londres, une jeune Indienne, Jess Bhamra, rêve au football et à son idole David Beckham ? Elle y joue dès qu’elle peut avec Tony et ses copains, au désespoir de sa mère qui voudrait qu’elle se prépare à épouser, comme sa sœur Pinky, un garçon de la communauté Sikh. Repérée par Jules, une jeune Anglaise, elle devient membre de son équipe de foot féminin. Alors que Jules est autorisée à jouer, bien que sa mère craigne que cela en fasse une lesbienne, Jess est interdite de foot, après avoir été vue en short. Elle joue pourtant en cachette. Après l’avoir dénoncée par vengeance, Pinky l’aide, mais leur père découvre le mensonge au cours du déplacement de Jess à Hambourg. C’est là que l’on comprend qu’elle est amoureuse de son entraîneur Joe comme l’est aussi Jules, qui en devient folle de jalousie. Pour respecter le désir de sa famille et les principes de la communauté Sikh, Jess se résigne à rater un match de sélection décisif qui se déroule le jour du mariage de Pinky. La médiation de Joe n’y fait rien, jusqu’à ce que son père cède pendant la fête grâce à l’intervention de Tony. Jess et Jules triomphent sur le terrain et sont recrutées pour l’équipe professionnelle américaine. La mère de Jules finira par admettre qu’elles ne sont pas lesbiennes. Jess sera autorisée à partir aux États-Unis, tout comme Jules, et tout laisse à penser qu’elle épousera Joe…

 

Documentation CNC Joue-là comme Beckham